IT-Meeting

Dates: February 2013 (to be confirmed)

Venue: Turin (Italy)

Thematic: the use of public space for sport activities for all. The program will be overall focused on “Structured Dialogue”,the cooperation between Local Authorities, Civil Society,Educational- Sportive organizations united for providing Sport for All

 

Programme

giovedì 16 venerdì 17 sabato 18
7,45 arrivo Slovacchia colazione colazione
FERRERO MERCATO
Visita in azienda      e
10,00 arrivo Francia e Grecia meeting sul loro progetto sportivo
Gestione degli impianti sportivi comunali da parte di Associazioni Private Ricevimento in Municipio
+ rinfresco
(discussione?) Sport tradizionali e popolari
(discussione?)
Meeting in Hotel PRANZO MENSA
PRANZO MENSA PRANZO
GIRO Alba Pompeia
Presentazione e introduzione temi GIOCO ANCHE IO ASD
Alba e lo Sport passaggio del GIRO D’ITALIA !!! (Barolo)
(discussione?) coffee break giochi in piazza con bambini e sport popolari per tutte le età
Zona Coppino
coffee break (bocciofila, stadio di calcio, palazzetto)
EVALUATION
Zona San Cassiano MERENDA SINOIRA
(piscina, stadio atletica, percorso vita)
Sferisterio???
SPOSTAMENTO A TORINO
PIZZERIA!!!! CENA OFFERTA DA ALBA
 GRU ITA 2 - mk  GRU ITA 1 -mk   Kinder - mk

 

 

COMPTE-RENDU

Thomas BELLAN – Association Rebonds!

Délégation présentes
Espagne
4 représentantes du club de Handball de Carballo :
- club de bon niveau de pratique, volonté de travailler sur des dispositifs d’éducation et d’insertion socio-professionnelle. Leur projet est à construire, elles sont venues pour voir ce qui se fait dans ce domaine.
Slovaquie
4 représentants issus du sport de haut niveau et de l’enseignement :
- 1 directrice d’un équivalent de CREPS en Slovaquie, 1 ancien entraîneur sportif de haut niveau, 1 ancienne sportive de haut niveau et 1 enseignante d’EPS.
Grèce
2 représentants :
- Ils sont venus pour représenter leur association et étaient à l’écoute des présentations et des intervenants.
Italie
Pays hôte :
- Ils nous ont présenté ce qui se fait en matière d’éducation et d’insertion par le sport autour d’Alba et de Turin, dans le Piedmont.
France
2 représentants :
- Gérard Fenoy représente l’association France Amérique Latine et est un expert en matière d’échange européens sur la thématique du sport, et sur d’autres sujets également.
- Thomas Bellan : J’étais envoyé par IMPACT SCIC pour présenter l’association Rebonds! et ses actions, ainsi que ramener des informations sur les pratiques européennes intéressantes en matière de sport et d’insertion.

Visites et Interventions
Alba
« Village Kinder + Sport »
Implication d’une entreprise privée dans le réaménagement d’un complexe sportif (terrains de football, terrains de tennis, gymnase et city stade. L’objectif est de permettre aux jeunes de pouvoir profiter de ses équipements en temps scolaire et de pouvoir les louer à un prix raisonnable.
« Zone H »
Réhabilitation par la mairie d’un centre pour les jeunes. Construction d’un skate park et aménagement d’un espace en terrain de sport pour permettre aux jeunes qui le souhaitent de pratiquer une activité physique. Le centre accueille également les jeunes de la ville qui souhaite discuter avec un conseiller de leur avenir professionnel ou de leur situation social.
« Gioco anche io asd »
La mairie de Barolo, village proche d’Alba, a demandé à une association locale de reprendre un petit terrain de sport inutilisé pour créer une dynamique positive dans la commune. L’association utilise donc le sport comme un outil de cohésion intergénérationnelle et de développement local.
Turin
« UISP » (Unione Italiana Sport Per tutti)
Equivalent italien de la Fédération Française Gymnique du Travail, l’UISP est implantée dans un complexe sportif très complet (gymnase, piscine, patinoire, terrains multi jeux en extérieur). Ce complexe se situe dans des quartiers sensibles de la ville de Turin. Suite à de graves violences dans les quartiers turinois, cette association a développé le projet « Sport di Borgata » (Sport dans les quartiers) pour faire de l’éducation auprès des jeunes de ces quartiers en utilisant le sport comme un outil.
L’association a également décidé de réservé l’utilisation de sa piscine aux femmes pour une matinée par semaine. L’objectif de ce dispositif est notamment de favoriser la pratique sportive des femmes musulmanes, à ce titre les employés présents ce jour-là ne sont que des femmes.
« Levi + Azione »
Cette association a été créée en 2009 par des jeunes de moins de 20 ans pour développer des actions en faveur des autres jeunes du quartier. Ils ont donc réaménagé un ancien hangar et ont créé un studio d’enregistrement et une salle de danse qui sont animés par des jeunes de 14 à 20 ans.

Visites politiques
Alba
L’adjoint au sport de la mairie d’Alba nous a reçu pour nous signifier à quel point il lui semblait important de développer le sport comme un outil d’éducation et d’insertion socio-professionnelle.
Il a mis en avant la nomination d’Alba comme ville européenne du sport, en soulignant l’importance de développer la pratique sportive pour tous en rendant accessible les équipements existants au plus grand nombre de personnes possible.
Turin
La conseillère de l’adjoint au sport de la mairie de Turin nous a reçus avec le professeur Massagli. La conseillère nous a expliqué l’importance pour Turin d’avoir été nommée Capitale européenne du sport pour 2015. Elle a souligné les rôles complémentaires du sport de haut niveau et du sport pour tous.
Le professeur Massagli nous a présenté un projet dont il est le responsable. Il s’agit d’organiser un tournoi de football qui rassemblerait des détenus et des personnes libres pour jouer ensemble.

Découverte du programme européen Grundtvig
Le programme Grundtvig permet la création de partenariats éducatifs favorisant la coopération entre organismes travaillant dans le domaine de l’éducation des adultes. Projets multilatéraux et réseaux offrent la possibilité d’élaborer des supports/méthodes pédagogiques innovants.
Pour organiser un échange Grundtvig il faut que des associations de plusieurs pays européens se concertent et présente un projet commun au cours duquel chacun des pays qui verra son dossier accepté accueillera des représentants des autres pays pour présenter les actions menées dans le thème de l’échange. Pour qu’un échange Grundtvig soit organisé il faut au minimum quatre pays représenté, c’est pour ça qu’il est important de rallier un grand nombre d’associations, de pays différents, au thème choisi.
Jeunesse en Action
Grâce à ce dispositif l’union européenne développe la citoyenneté européenne, encourage les jeunes à la vie démocratique, agit pour la paix, la solidarité et la diversité culturelle et favorise l’acquisition de nouvelles compétences. Contrairement au dispositif Grundtvig une seule structure porte le projet et présente un projet qui fera venir des jeunes dans son pays (70% du déplacement est financé) pour organiser une manifestation à l’attention des jeunes européens pour développer leur conscience citoyenne et européenne.

 

Go to Top